Jasmina, mon amour. Oui mais…..

 

Quand tu défleuris, qu’est-ce-que tu es moche, et qu’est-ce-que je peste quand je dois m’attaquer à la taille de tes innombrables bouquets.

 

Tout le temps de la floraison, ce rosier Jasmina est une merveille :

IMG_20200526_093949

Très florifère, jamais malade, parfait en bouquet :

IMG_20170611_094946031

Peu de parfum, dommage…

IMG_20170605_103318691

Mais voilà, une fois que la bête est défleurie, le cauchemar commence.

Le massif en dessous devient tout cracra, sans compter que ça fait une chouette couverture pour les limaces qui profitent de l’aubaine pour s’éclater.

IMG_20200625_111347  IMG_20200625_111409

Et en l’air c’est bien pire.

Je vous épargne la photo du rosier entièrement marronnasse, juste un morceau, ça suffira.

(En réalité, j’ai oublié de le photographier en entier avant d’avoir commencé à le tailler)

IMG_20200625_093659  IMG_20200625_093640

Vous me direz : « Ben y’a qu’à couper toutes les roses fanées, qu’est-ce-qu’elle a à nous casser les pieds celle là? »

Que nenni, ce serait bien trop facile.

Le bestiau culmine à plus de trois mètres de haut, et même avec une perche télescopique et une grande échelle, l’enfer m’attend.

J’ai beau commencer par tailler le bas, afin de faciliter la chute des coupes plus en hauteur, l’engin se défend et fait tomber systématiquement les bouquets de fleurs séchées-sectionnées, au milieu de la jungle qu’est devenu ce rosier.

IMG_20200625_093627

Tout se coince, tout s’emmêle, et les bras en l’air, en équilibre sur son échelle, la jardinière pète un câble, insulte le rosier, insulte la perche, insulte tout ce qui passe à sa portée.

Fait pas bon être dans le coin.

 

Plusieurs heures seront nécessaires pour arriver à un minimum de résultat.

00000IMG_00000_BURST20200626172547721_COVER

Je sais, y’a encore un peu de boulot.

 

Vous qui avez ce magnifique rosier dans votre jardin, comment faites vous pour qu’il ne se transforme pas en monstre tentaculaire? J’ai beau lui faire régulièrement des coupes drastiques, il repousse de plus belle.

 

Et pendant ce temps, la machine poilue continue à me cacher dans la maison, des souris mortes ou vivantes, c’est selon l’humeur.

Souris que je finis par retrouver à l’odeur, quand elles sont en décomposition. Je viens à l’instant d’en retrouver une dans cet état très avancé, au milieu de mes outils.

Joie.

IMG_20200418_102904855_HDR

Décidemment, je me verrais bien avec une jolie paire de chaussons en fourrure rousse et blanche.

A bientôt, Véro.

 

20 réflexions sur “Jasmina, mon amour. Oui mais…..”

  1. Ah que je te comprends! La taille des rosiers grimpants deviens de plus en plus en plus une corvée pour moi. Essayer de trouver l’équilibre sur une échelle ne me convient plus du tout. et je repousse ça vraiment jusqu’au dernier moment. Certains rosiers j’oublie carrément tellement je trouve ça difficile.Le chat qui ramène des souris j’ai connu aussi. Parfois je me demande si nous ne sommes pas un peu maso! Bisous et bonne soirée

  2. J’ai pensé ne pas le tailler et me contenter de le secouer (avec une bâche en dessous) d’ailleurs j’avais commencé, mais après, j’aurais pu dire adieu à la deuxième floraison…cruel dilemme
    Bisous Judith et bon weekend

  3. remarque, tu peux toujours zigouiller la bête et te servir de ce que tu auras pu récupérer pour te faire un masque pour le nez rires, ça évitera que tu ne remarque la pestilence des bestioles en décomposition, je pense que si tu fais dans le dépeçage tu auras peu de matière à utiliser vu la petitesse du bestiau à 4 pattes, c’est qu’elle est mignonne la bougresse vu de chez toi
    Sinon pour le rosier même si tu l’aimes, pourquoi tu le vires pas pour en racheter un qui sente bon et qui ne pourrisse pas ce joli parterre là juste en dessous… non mais je te fais rager, il est magnifique c’est vrai et c’est encore plus dommage qu’il fane de si affreuse manière, en fait je sens que le machin veut te pourrir la vie et qu’il y réussi
    J’envie la luxuriance de ce joli coin de verdure, ici tout est en train de mourir, il fait tellement sec, je crois que je vais rendre mon tablier définitivement, j’en ai marre
    Allez courage pour le travail qui t’attend, y’a du boulot c’est sur
    des bisous ma véro

  4. pourquoi est ce que j’ai la pêche à chaque fois que je lis un de tes billets?celui ci m’a fiat sourire de bout en bout! et la cerise sur le gâteau, les chaussons..pauvre de lui, ce petit rouquin n’y peut rien s’il y a des souris chez toi? il veut te remercier en te les ramenant chez toi? LOL!
    j’ai aussi un rosier qui est beau beau beau et ensuite qui fâne comme le tien, mais je en le laisse pas grandir, je taille au printemps et même après s’il va trop haut.. allez courage! passe un bon WE, et repose toi maintenant
    bisous bretons

  5. C’est le problème avec les grands rosiers et ils peuvent devenir bien moches ! Il faut vraiment être amoureux des roses pour planter des rosiers au jardin. Ils demandent tellement de travail ! Bon weekend à toi.

  6. Il te reste encore une forte dose d’humour, cela sauve la jardinière autant que la maîtresse du monstre poilu chasseur de souris ! Je veux bien croire que l’épilation de ce rosier géant ne soit pas une partie de plaisir, est-ce que les épines sont nombreuses elles aussi ?
    Beau weekend au jardin, je te le souhaite. Bises. =mireille=

  7. Hummm sympa les souris en décomposition dans la maison…
    Mon chat ne peut chasser que les insectes et ils les mange, pas de reste lol.
    Bon sauf la fois il a voulu manger une punaise des bois…
    Il est galère ce rosier!Heureusement que tu n’en as qu’un comme ça!
    Bon weekend

  8. Ah les rosiers, j’en ai beaucoup au jardin mais à hauteur raisonnable, j’adore les roses mais elles demandent vraiment beaucoup de soins… Ton géant est magnifique mais c’est certain que le tailler doit être galère…. On a un point commun côté » noms d’oiseaux » face à un réfractaire au jardin !!!
    Moi ce qui me met en colère avec mes chats 🐈 🐈 c’est lorsqu’ils ramènent un oiseau dans le garage et qu’il y’a des plumes partout et que de surcroît ils te regardent avec un air ravie qui dit « ben quoi il te plaît pas notre cadeau » 😤🙃
    Mais je les adore Beau week-end Des bises bretonnes Christelle

  9. Céline/Bretagne

    J’ai installé Jasmina sur une clôture, en haut d’un talus, il est énorme ! je le taille sévèrement au printemps, mais il est très vigoureux et reprends sa taille habituelle très vite. Mes autres grimpants à grosses fleurs fanent également très moches (Cybelle, Laguna, Sweet Laguna), c’est vrai c’est la galère pour les nettoyer mais ils sont magnifiques et je leur pardonne ! Et si tu lui trouvais une autre place, le long d’un mur ou une ganivelle, il pourrait s’étaler en longueur comme le mien sur ma clôture, il serait plus facile à nettoyer ? j’apprécie beaucoup ton blog, avec ton chat qui est tellement mignon malgré ses bêtises ! bonne journée !

  10. Rien que pour ces moments fleuris, ça vaut la peine de se donner du mal à la taille des fleurs fanées… Belle idée de montrer aussi l’envers du décor !! Les rosiers, notre pécher mignon, mais cela demande aussi de l’huile de coude et de l’équilibre ( je pense que tu vois de quoi je parle Et cette adorable boule de poils ..j’en parle même pas

  11. Me voilà prévenue ! Un camarade jardinier qui a un Jasmina de toute beauté sur le mur de sa grange m’a offert une bouture. Je dois donc lui offrir un support solide mais pas trop haut. Et m’attendre à pester contre un rosier de plus. Avec le confinement j’ai pu cette année, nettoyer les roses fanées au fur et à mesure. Je me suis un peu poussée au début mais c’est aussi agréable de faire le tour du jardin en allant d’un rosier à l’autre. Pas comme l’an dernier où de gros orages ont fait tomber tous les pétales en même temps, collés en tas informes sur les plantes environnantes. C’est moche et ça esquinte alors j’ai passé plusieurs journées à ramasser et fulminer in petto contre la météo. Plus de chat à domicile mais la petite chatte des voisins s’est permis d’entrer pour la première fois cette semaine, il va falloir qu’elle apprenne les limites ! Et je crains pour les oiseaux du jardin, car la demoiselle semble avoir un vrai tempérament de chasseuse ! Bon courage pour la fin des opérations, le plus gros est fait. Beau week-end. Bises

  12. isabelleolikier-

    Il y a une période où forcément après le gros des floraisons de juin, le jardin est moins beau et on doit s’en accommoder. Surtout dans ce style de jardin. En fait, tu as remarqué que ce que tu montres, personne ne le montre jamais. Car c’est certes très instructif mais faut avouer que ça ne fait pas rêver et que ça découragerait tout jardinier débutant. Et tu as remarqué aussi : les paysagistes ne s’encombrent jamais de rosiers grimpants…
    Soit le rosier est à hauteur maîtrisable et on peut prendre la peine de couper toutes les fleurs fanées, soit, on laisse aller (comme ici, avec une partie de mon Adélaïde d’Orléans) et on attend des jours meilleurs.
    Maintenant, c’est vrai que certains fanent plus élégamment que d’autres.
    Il est impossible avec ce style de jardin de l’avoir tiré à quatre épingles tout le temps et il faut s’en faire une raison (et aussi ne pas se lancer toute l’été dans des visites de jardin qui cause du stress au jardinier).
    Bon dimanche !

  13. Ce rosier est magnifique ,mais effectivement je comprends tes jolis mots au moment de la taille.
    Dejà sur mes rosiers grimpants beaucoup plus petits,je peste!!!
    Malheureusement pour la beauté du lieu,la jardinière doit souffrir!!!!
    Bisous

  14. Je n’ai jamais connu ces déboires avec mon Jasmina parce qu’il était en bac et aujourd’hui il se réinstalle tout doucement. Par contre, je me rappelle que je n’aimais pas le nettoyer parce qu’il est effectivement très piquant. J’espère que je ne regretterai pas de l’avoir mis sur l’arche menant au poulailler… Ton article me fait réfléchir… Il faudra peut-être que j’envisage de le planter ailleurs cet automne. Surtout qu’avec le plein soleil, les roses ici ont une couleur plus fashy, plus fluo, je n’aime pas trop. Décidément, il va falloir de l’ombre, même pour les rosiers !
    Bon courage ! Bisous Véro

  15. Quelle merveille ton rosier ♥ dommage qu’il te donne du fil à retordre.
    Je suis dégoutée par les miens, après de magnifiques floraisons, les feuilles jaunissent et tombent grrr
    Bisous et douce journée

  16. Carole Tahar

    Bonjour Véro, héritière des dialogues succulents de Monsieur Audiard, il devait avoir un jardin ce brave homme, un rosier Jasmina, quelques arrosoirs, 2 ou 3 pivoines et une très belle tonnelle… et une dodue, lui aussi!
    Des bises pour ton été Véro!
    A bientôt!
    Carole.

  17. Il y avait longtemps que tu ne nous avais pas parlé de limaces, ou bien ?
    Ne t’attends à aucun conseil de ma part, tu penses bien, pour le « Cas Jasmina », mais j’ai l’impression que ce rosier te fait payer cher la beauté dont il te gratifie !
    On ne touche pas à la petite Rouquine !!! Je connais bien cette position alanguie, la preuve absolue du chat heureux.
    Ton jardin est de toutes façons très beau.
    Bises,
    Dominique

  18. bjr, quelle joie de te lire et merci j’avais l’intention de planter un grimpant à l’automne pour dissimuler (un peu) un endroit du jardin visible de la route, et Jasmina était sur ma liste, et bien il n’y est plus, c’est bien de nous montrer l’envers du décor, et pas toujours que le beau au jardin. Les rosiers nous donnent du travail mais je ne pourrais pas avoir un jardin sans roses. Je pense que des chaussons en fourrure rousse et blanche ne sont pas du tout ton style, alors garde ta poilue, quand on voit les photos on dirait sage comme une image…. mais pour avoir un chasseur redoutable à la maison je sais que que c’est de retrouver (mortes ou vivantes) des souris au sous sol, quelques fois (mauvaise chasse) des lezards. bonne journée

  19. Coucou Véro , Je rattrape un peu le retard que j’ai sur les blogs … de tout manière , il fait trop chaud dehors et trop de « Parisiens  » dans le coins pour aller se promener ( covid oblige ) .
    J’ai mon jeune rosier  » bonbons « sur mon arche qui est non remontant et grimpant et une fois défleurit , qu’est ce qu’il est moche , tout comme le tien ! J’ai commencé à le tailler mais c’est un bordel fini alors j’ai abandonné la bataille hihhihihi Imagine , ta rousse multipliée par 10 … tu as le décor à la maison hihihhi Bon dimanche Bises et je file voir tes autres articles en retard …..hop-hop-hop

Répondre à Carole Tahar Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *