Un peu de changement.

 

Après moult tergiversations concernant le potager (je vous en avais causé  ), j’ai finalement décidé de poursuivre l’aventure.

En effet, après avoir vu un reportage sur les cochonneries qu’il y avait dans les légumes du commerce, mon sang n’a fait qu’un tour, et je me suis dit que même sans être autonome en légumes (faut pas pousser, je n’ai pas cette prétention, je connais mes limites), je me suis dit, donc, que le peu que je produirai sera toujours ça de pris.

Par contre, je change mes habitudes. Avant le potager s’étendait sur cette surface :

IMG_20200315_162055535IMG_20200315_162047942_HDR

Admirez donc ce panoramique bricolé.

Ok, y’a encore des progrès à faire, mais bon, le principe est là : à gauche, une partie de la « pelouse » transformée en potager, comme au centre devant les barrières. Le reste du potager est situé derrière les barrières, ainsi que dans les carrés en bois à droite.

IMG_20200315_161841150

Premier changement : les fraises quittent les carrés en bois, la terre s’y assèche trop vite en été. Elles sont remplacées par les oignons, jaunes et rouges, nécessitant moins d’arrosages.

IMG_20200315_161834148

Z’avez vu le dispositif anti-chats et zoziaux?

C’est moche, mais efficace.

Les fraises, quant à elles sont parties rejoindre la rhubarbe, de l’autre côté de la barrière, dans le potager d’origine.

IMG_20200315_161913493  IMG_20200315_161903424

La rhubarbe leur fera un peu d’ombre (il faudra certainement que je la cloisonne un peu quand elle prendra trop d’ampleur).

Admirez l’autre dispositif anti-chats : de jolies branches de rosiers (oui, c’est sadique, mais très efficace, je n’aime pas les fraises au popo de chat).

Mais le changement le plus important sera la suppression du massif de gauche :

IMG_20200315_162104091

Suppression du massif de gauche, qui va être transformé en massif d’arbustes et de vivaces (j’en causerai plus tard).

L’ancien bassin ne reste pas non plus, il est très joli comme ça au milieu de la danse je sais…

D’ailleurs, si quelqu’un le veut, je le donne, faut juste venir le chercher.

 

Donc le potager va être fortement réduit sans ce massif, mais du coup, mes efforts seront concentrés sur le restant.

Inutile de vouloir faire trop grand et de ne pas pouvoir suivre ensuite, ce que je fais bêtement depuis des années.

Les cuves d’eau supplémentaires vont m’aider, ainsi que l’apport de 80 kgs de popo de cheval. Celui là me plait bien, contrairement à celui de mon greffier.

La lutte contre les baveuses s’intensifie, là aussi je vous en causerai plus tard.

En attendant, les Ocas du Pérou de Marie sont dans leurs pots, la salade est semée dans les caissettes, pour le semis des tomates, la chambre de Fils-Aîné va bientôt se transformer en serre. Les pois, ainsi que les premiers radis z’et carottes sont semés :

IMG_20200315_161853356

Mais il y a encore un peu de travail de nettoyage à faire dans le restant du potager…

IMG_20200315_162912603

Comme le temps est avec moi, ainsi que cette cochonnerie de virus qui nous empêche de sortir, j’ai tout le loisir de travailler au jardin.

Ça va se faire.

Terminons sur une note plus jolie :

IMG_20200315_162634672

La première floraison de ma clématite Armandii, youpiii!!!

IMG_20200315_162410828-COLLAGE

Les anémones Blanda, les narcisses, le muguet bleu, l’Ibéris…

IMG_20200315_162135399_HDR

Les primevères en pagaille.

Le printemps arrive…

Un peu de douceur dans ce monde de brutes.

 

A bientôt, Véro.

(Désolée pour mes copines de Blogspot, je n’arrive plus à publier chez vous…)

 

 

 

 

26 réflexions sur “Un peu de changement.”

  1. ah mais quelle bonne idée des branches de rosiers contre les popos de chat ! Merci merci merci ! Je désespérais de trouver une idée ! Moi aussi ça m’énerve que les chats prennent mes carrés pour des litières géantes et bien tant pis pour eux, ils se piqueront les fesses ! Ca tombe bien, j’ai pas encore pu évacuer mes déchets de taille de rosiers en déchetterie

  2. C’est efficace, la minette n’aime pas être gênée par les branches, donc elle va plus loin…dans mes fleurs.
    Bisous Delphine.
    Je n’arrive plus non plus à mettre de message chez toi, comme chez Christine, Cindy…

  3. Les floraisons continuent ! Je continue mon potager aussi même si mes légumes ne valent jamais en taille les légumes du commerce ! Plus petits, mais meilleurs. Certaines années trop sèches ou trop humides, j’ai envie de tout bétonner, mais je me remets de mes déboires ! Les fraises et les tomates sont 100 fois meilleures. Y a pas à dire !

  4. L’avantage c’est que ceux qui sont chez Blogger peuvent venir mettre l’ambiance sur les blogs des copines jardinières (rires)
    Je n’aurais jamais pensé aux branches de rosier pour éviter les chats, j’ai un poteau sur lequel grimpe le chat du voisin, je vais lui bricoler un piège anti grimpette avec des tiges de rosier, ça lui évitera de venir crotter dans mes massifs et au milieu des salades, merci ma Véro pour l’idée
    Par contre gaffe au popo de cheval, je me suis retrouvée avec plein de graminées depuis que j’ai étalé ledit popo dans mes massifs, me voila emm***dée maintenant, c’est la mauvaise blague J’ai hâte de voir ce que va donner ton nouveau potager, tu as bien raison, à trop vouloir d’espace on fini par se perdre, autant centrer les productions pour assurer une manne de bons légumes journaliers
    Bisous et bonne soirée

  5. Tu as pris la décision appropriée, produire ses propres légumes même en petite quantité est gratifiant et constitue une belle aventure. Démarrer petit est une bonne stratégie quitte à agrandir le potager par la suite si besoin.
    Pareil pour moi, j’ai du mal à laisser des commentaires chez blogger (mais pour tous les blogs), je pensais que c’était à cause d’un paramétrage trop strict des cookies apparemment non puisque toi aussi tu rencontres des difficultés, ça me rassure.
    Bon jardinage, bisous.

  6. Le potager, surtout par les temps qui courent, on va pouvoir s’en occuper au moins. Je n’arrive pas à me motiver pourtant… Il n’y a pas, je préfère m’occuper du jardin d’ornement.
    J’adore les narcisses blancs, quelle classe!
    Belle journée.

  7. il y a quelques années, j’avais planté une branche de rosier en terre pour éviter que les chats grattent dans le massif, et cette branche a donné un rosier, ballot, non? sinon j’ai lu que c’était dangereux de faire ça, les chats peuvent se planter des épines de rosiers dans les coussinets et avoir des infections graves, c’est direct le véto ensuite, alors je ne le fais plus, de plus je me blessais en les oubliant et en nettoyant après..un potager au jardin, c’est le bonheur et le plaisir de manger des légumes sains et de bonne qualité.
    ici aussi, première année où la clématite armandii fleurit bien, et c’est le bonheur!
    j’ai oublié de te laisser un message sur ton précédent article, nous avons 6 conteneurs à eau de pluie de 1000l chacun, et d’autres plus petits, et croie moi, l’an dernier ils étaient tous vides en juin, juste avant la sécheresse, crotte!
    bon jeudi Véro, plein de bises

  8. Concernant les rosiers anti-chats, j’avais procédé différemment:j’avais sectionné les tiges bien épineuses, plantées à la verticale, certaines s’étaient racinées et j’ai pu les planter ailleurs ou les distribuer.
    ton jardin sera encore plus beau cette année, puisque tu as davantage de temps à lui consacrer.
    Merci aux évangélistes: » Dieu reconnaîtra les siens!!!! »
    danielle

  9. Moi je sui ravie de ta décision ! Je trouve qu’un jardin comme le tien, sans potager, e n’est pas pareil… Et puis vu ce qu’il se passe c’est important de ne pas perdre la notion du bon et du goût, même si on ne pourra pas atteindre l’autonomie.
    Gros bisous, prends soin de toi et de ta petite famille

  10. C’est courageux d’entreprendre un potager plus grand, même si ce ne sera pas les hortillonnages d’Amiens, cela te donnera des légumes sains et tu vas régaler la famille avec des saveurs plus naturelles et vraies. Je ne sais pas ce qui est efficace contre les chats, je ne sais plus que faire avec tous ceux des voisins qui viennent régulièrement laisser des traces mal-odorantes sous mes fenêtres !
    Tu as un gros travail de fond, de préparation, mais avec le virus qui nous oblige à rester chez nous, c’est l’idéal pour aller au jardin et mettre en place toutes tes idées.
    A bientôt, bises. =mireille=

  11. Coucou Véro , Le virus des potagères est très contagieux il me semble hihiihihi Marie , Estelle , Christine et maintenant toi …. mais vous avez bien raison Pour le moment moi , le virus de la potagère ne me touche pas encore de trop … j’aime pas trop me courber au dessus des haricots , radis , poireaux … qui n’aiment pas mon jardin il me semble Pour les chats , tu peux planter des petits batons un peu partout , ça les dérangent pour gratter et je m’en sers aussi pour repérer mes jeunes plantes !
    Bonne soirée Bises

  12. Oh, c’est déjà pas mal comme surface! Extra ton panoramique, j’ai bien ri, mais si Véro, on se rend bien compte de son étendue
    Moi, j’ai arrêté, le coin potager est ombragé. Il y pousse quand même un pied de rhubarbe, j’adore la confiture de rhubarbe! Pierre mettra des légumes dans la serre, enfin si le confinement ne dure pas trop longtemps! Tu as de jolies fleurs, je ne connais pas ce muguet bleu, il est bien plus en avance que le blanc! Ah, je te vois sourire en nous montrant tes fleurs de la clématite Elle est toujours en fleurs chez moi, elles durent très longtemps! Et au fait elle sent parfume la tienne? Bisous ma Copine de couveuse!

  13. C’est qu’avoir ses propres légumes c’est bien mieux!
    Tu auras quand même une jolie surface, je n’ai que deux carrés de jardin!
    J’aime bien tes narcisses blancs, j’en avais mis avec d’autres couleurs qui changent du jaune, sauf que justement je n’ai plus que les jaunes…
    Bonne journée

  14. La vie du potager demande beaucoup de travail mais après quelle satisfaction de récolter ses propres semences ! le tien s’annonce bien j’adore ces petits carrés de séparation ! à bientôt pour la suite ! bises & belle journée Christine

  15. Bon, bien sûr, pas d’annonce de ce billet alors que j’y suis abonnée… Passons.
    Je vois que tu te prépares à fond au confinement en faisant pousser fruits et légumes. Tu devrais aussi prévoir un carré réservé à la culture du papier toilette, et revendre ta production au marché noir, ça te ferait un bel apport
    Désolée pour la plaisanterie vaseuse, je craque un peu. Cloitrée en plein Paris dans mon 48m2 sans balcon, fenêtres ouvertes sur le printemps, j’avoue ronger mon frein. Alors profite, profite de ce jardin !
    Bises,
    Dominique

  16. Coucou Véro, en ces temps de confinement on a de la chance d’avoir un jardin 🐞 comme toi j’y passe beaucoup de temps en ce moment avec un beau soleil qui fait un bien fou…… Je me dis que si le, confinement perdure dans le temps il va être nickel !!! Moi aussi je réfléchis à mes carrés potager et peut-être une autre petite partie du jardin pour d’autres plantations potagères…. Je suis en mode réflexion 🤔 prenons soin les uns des autres et restons chez nous
    Des bises bretonnes Christelle

  17. Un printemps bien en avance chez toi .Je n’ai pas autant de fleurs. J’ai mis mes échalotes et oignons en terre pas plus tard que la semaine dernière. La serre n’a pas résisté à la tempête.Trop de vent chez moi, j’hésite à en prendre une autre. Quelques légumes perpétuels nous permettent d’en profiter tôt en saison. Merci pour ce partage – A bientôt

  18. Coucou Véro Je vois que nous avons le même truc anti crottes de chat, chez moi c’est le (en fait la) chat de la voisine qui se soulage au milieu de ma pelouse (Netflix est trop précieux, il lui faut sa caisse !!!), et Kookie qui se délecte de ses petits cadeaux (c’est franchement dégueu un chien !!!!) … Alors j’ai étalé des branchages du prunus aux endroits stratégiques et ça fonctionne Comme toi je passe beaucoup de temps (entre deux séances télétravail …) au jardin, et heureusement que j’ai un jardin !!! Félicitation pour ton potager, moi j’y ai définitivement renoncé … Au fait, j’ai acheté ton livre conseillé contre les baveuses Bonne semaine Véro et prends soin de toi, des bisous, Nath.

  19. bjr, bien que confinée je suis en retard pour lire les blogs, mais j’ai une bonne excuse le jardin, j’y passe pas mal de temps, n’ayant pas un grand terrain j’ai refais avec mes fils des carrés pour le potager plus haut (comme ça je peinerai moins pour les nettoyer) et plus grands et dans un emplacement plus ensoleillé que ceux que j’avais avant, mais rien de semé encore; Je teste un mélange de permaculture et de potager traditionnel (mon fils voulait faire une butte au milieu de la pelouse et tester juste la permaculture, non non et non), donc au fond des carrés, du bois, des branchages, de feuilles, de la pelouse et dessus la terre de mes précédents carrés et mon compost. Si cette année je n’ai pas de résultat je jetterai l’éponge et me consacre rai aux fleurs. C’est dit. Bonne journée

  20. Bonjour Véro
    Moi je peux poster des commentaires chez toi…Par contre les newsletters n’arrivent plus chez moi ????
    Bref, bonnes résolutions chez toi, un potager même petit c’est déjà cela ! Puis le peu de légumes récoltés sont bio et bons, le bio n’est pas toujours bon
    tu as de la chance de pouvoir en concocter un petit ( qui aura tout d’un grand ) car à priori le soleil le chauffe toute la journée, et ça c’est top…
    Ici, que nenni, pour avoir assez de soleil sur un endroit du jardin il faut se lever matin, ce que je fais pourtant…Mais point de soleil en quantité suffisante…
    Bon courage pour la suite

  21. Les premières fleurs sont des petits trésors tellement attendus. Les jardins deviennent si beaux. Je te souhaite d’avoir de beaux légumes, c’est tout de même bien d’aller chercher une salade ou récolter ses fraises.
    Bises Véro

  22. Cela fait deux ans que chaque fin d’été, je suis découragé par le peu de récolte que me procure mon potager et me pose la question d’en refaire un l’année d’après, L’hiver passe et au printemps, je ne peux me résoudre à le laisser tomber, les semis et les plantations apportant tellement de joie. Il faut c’est sûr ne pas voir trop grand, car c’est beaucoup de travail. Mais chacun fait comme il peut et puis l’important, c’est d’y trouver du plaisir. Bon courage à vous pour ces prochaines semaines et profitez bien de votre jardin.

Répondre à christine Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *