Paillis ou pas paillis?

 

Là est la question.

Et votre avis m’intéresse!

Je me pose beaucoup de questions au sujet du paillage.

Depuis des années, on nous dit qu’il faut absolument pailler le sol, qu’un sol ne doit jamais rester nu, que c’est bon pour maintenir l’humidité et la terre meuble.

 Jusqu’ici je suis tout à fait d’accord, un sol couvert est bien plus facile à travailler et garde bien l’humidité au pied des plantes.

IMG_20180630_124249393.jpg

En plus, c’est joli (ici écorces de pin toutes bêtes).

 

Mais personne n’évoque le problème de la prolifération des limaces sous ce paillis!

Suis-je la seule à avoir des centaines de baveuses avec l’apport de paillis?

IMG_20180521_123707047.jpg

Bon appétit.

 

Pendant des années, avant de mettre toutes sortes de paillis sur le sol, j’avais des limaces, mais de façon raisonnable. Elles me boulottaient quelques salades, mais avaient l’amabilité de m’en laisser quelques unes, ainsi que quelques fraises et radis.

Depuis que je « m’amuse » à couvrir le sol, Attila et sa horde de Huns ont débarqué dans mon jardin.

En une nuit ce sont tous les jeunes plants qui peuvent disparaîtrent!

Et ce malgré l’anti-limaces (bio bien sûr, mais même bio, c’est une cochonnerie dont j’aimerais me passer).

IMG_20180521_114540727.jpg

Impossible de semer directement en terre, je ne peux mettre que des plants assez costauds, donc passer par la case semis en caissette et repiquage….

Ce qui n’est pas possible avec tous les légumes!

 

Même en plein jour et plein soleil, je les vois se ballader tranquillou devant mon nez :

– des petites noires (mon cauchemar)

– des grosses oranges façon Knacki

– des grises

– des rayées, énormes, en épingle à cheveux

– des jaunes caoutchouteuses

Sans parler des escargots….

 

Le musée des horreurs à domicile.

 

J’ai essayé le BRF (bois raméal fragmenté) :

IMG_20160214_121524664

En 2016, autour du futur bassin des Bubulles…

20130717_114510

La paille…

20130717_114415 (1)

La paille, le lin, les feuilles mortes…

Mais le pire :

LE CARTON!

Pas de photos à vous montrer, heureusement, car même sous des couches de feuilles et de compost, il y avait des bouts qui dépassaient et c’était bien bien moche.

Le carton, assez efficace pour dégommer les mauvaises herbes et faire place nette en dessous, le carton donc, est super efficace quand on veut se lancer dans l’élevage de gastéropodes.

Une vraie « pouponnière à limaces » comme dirait Rodolphe (Reptily Family).

 

Alors qu’est-ce que j’en fais moi de mon joli tas de bois tout bien passé au broyeur???

IMG_20180828_111147180.jpg

IMG_20180828_115827442.jpg

IMG_20180828_115821711.jpg

 

Je le mets au pied des plantes que les limaces n’aiment pas?

Euuuh, le champ des possibilités est un peu réduit….

 

Impossible d’en mettre dans le potager, tout y passe. J’arrive à sauver quelques salades mais à grand renfort de Ferramol.

Finis les radis, les navets, etc …bouffés avant même que les feuilles aient plus de un centimètre. 

Les petits granulés bleus ne me sont d’aucune utilité avec ces légumes, non seulement les jeunes pousses disparaissent, mais les granulés aussi…en une nuit!!

Idem avec les fleurs que je dois surveiller comme le lait sur le feu.

Et franchement, la nuit, j’aime mieux être sous ma couette douillette, que dans le jardin à traquer ces cochonneries de bestioles, une lampe frontale sur la tronche.

 

Alors, comment faites vous, vous?

Si vous paillez, avez-vous des limaces, ou est-ce que je suis la seule petite gâtée?

Avez-vous un truc pour ne pas associer paillis et baveuses?

 

A bientôt, Véro.

 

 

 

36 réflexions sur “Paillis ou pas paillis?”

  1. Je pense que tu as raison ! J’ai énormément de limaces aussi (mais pas tant que toi apparemment ! ).
    Cette année, elles sont bien restées à l’abri, il a fait trop chaud et trop sec, elles n’aiment pas. Aujourd’hui, il pleut. Elles vont ressortir et dévorer mes dahlias, je le sais ! Il faudra que je surveille ce soir ! Les granulés ne fonctionnent plus comme avant. Je n’ai malheureusement pas de solution, à part la bière qui les attire pas mal…
    Bonne journée.

  2. J’ai tenté la bière aussi, avant de lire qu’en fait elles aimaient tellement ça, qu’elles étaient capable de venir de chez les voisins pour se noyer dans ta bière! Du coup, je n’en mets plus…Il y a quelques jours nous avons eu une belle pluie et dès le lendemain, je marchais sur les escargots au milieu du chemin! Bonne soirée Philippe, à bientôt.

  3. Bonjour, Pour combattre les invasions d’escargots et limaces, je garde les poils de mon chien (et quand je vais chez le coiffeur je récupère les cheveux coupés) et j’entoure les plants à protéger. Cela marche bien, j’ai beaucoup moins de perte. Bonne journée, Elisa

  4. oh ton jardin est vraiment envahi! même dans mes cauchemars, je n’en ai jamais trouvé autant dans le mien (pourtant il y en a!)
    le paillis en BRF est supposé assez rugueux pour empêcher ces sales bestioles de crapahuter..c’est vraiment bizarre..tu devrais chercher LE nid d’où elles sortent!
    cette année j’ai essayé le paillis en coques de cacao, je n’ai pas apprécié la façon dont ces coques s’agglutinaient et devenaient toutes dures, formant une carapace..mais cela est hors sujet..
    l’an dernier, mon mari a entouré chacun des carrés au potager avec une cornière (celles qu’on utilise pour les plaques de plâtres) et apparemment, les limaces n’ont pas passé ces cornières..peut être une piste? et comme paillis, sème des engrais verts? je m’aperçois que je ne te suis d’aucune aide, désolée!
    je vais lire tous les autres comm
    courage! bises du matin

  5. Gigi de Férel

    Bonjour,

    Comme vous je me suis posée et me pose encore la question du paillage …. Très sensible à la « question écologique » je fais très attention aux apports, quels qu’ils soient dans notre jardin….. J’habite en Bretagne Sud, alors côté escargots nous ne sommes pas trop envahis – un manque de calcaire dans le sol – m’a t’on expliqué…. Pour les limaces … à part vos jaunes caoutchouteuses que je n’ai pas dans ma collection ! nous en avons beaucoup aussi ici et notamment sous le paillage…. Je regarde beaucoup de vidéo de personnes nous montrant les bienfaits et résultats de la permaculture grâce à notamment un sol protégé par 20 cm parfois même 30 cm de paillage … Alors ils concèdent bien volontiers quelques pertes mais une personne en particulier remplace chaque salade croquée (par exemple) par une autre ….. et ainsi de suite donc il passe automatiquement par le semis de salade (pour cet exemple là), bonjour la réserve de petits plans qu’il me faudrait !!! alors que le semis directement en pleine terre c’est bien aussi …! Donc je suis de plus en plus sceptique quant à l’utilisation d’un paillage surtout au potager …… J’ai donc mes bonnes vieilles habitudes, je pars le matin et le soir avec mes vieux pics à brochettes et crac j’embroche! je risque fort de faire hurler certains et certaines âmes sensibles mais je n’ai aucune pitié avec ces petites bêtes, elles sont si nombreuses – en plus un de nos deux voisins à un bois (qui est mitoyen) qu’il laisse évoluer sans aucune intervention, donc des légions de grignoteuses de tous genres déferlent dès le soir venu vert mes tendres semis si fragiles et autres légumes aux feuilles fraîches et croquantes…. Je n’ai pas d’autre solution, me refusant à mettre quelque produit que cela soit… C’est très contraignant mais c’est efficace. Personnellement je ne trouve pas que les paillis soient si jolis .. Mais je reconnais volontiers que la terre se travaille bien mieux lorsqu’elle est protégée et aussi qu’elle s’améliore et s’enrichit, alors que faire …. ? Je ne peux que vous souhaiter une très bonne journée et aussi bon courage face à ses envahisseuses …

    PS : une personne m’a donné sa solution « miracle » alors je compte la tester d’ici quelques jours il faut utiliser des branchettes d’ajoncs (facile en Bretagne ! il y en a plein) que l’on met sous le paillis, mais alors aïe, ouille nos pauvres doigts ….. Moi qui déteste jardiner avec des gants …. Enfin, je reviendrai vers et vous dirai si je constate une quelconque amélioration

  6. oh ! comme je te comprends , ces « saletés » ont mange en une nuit mes petits plants de courgettes , de concombres , de salade et même les petites pétales blanches des marguerites , la nuit suivante elles ont boulotté le cœur jaune de mes marguerites, je dois dire que c’est la première année ou j’en vois autant , il y a des endroits avec paillis et d’autres sans paillis , mais le résultat a été identique donc cette année j’ai baisse les bras il n’y a pas eu de potager… bon courage a toi bisous

  7. pas de solution de ma part non plus d autant plus que ce matin que je me sens très proche de ces petites bêtes ….point de vue vitalité .Donc commentaire inutile vas tu me dire !? oui mais ça me permet de te faire un petit coucou !

  8. Mon jardin est fréquenté par des crapauds et hérissons, prédateurs des baveux. Il est entouré de grillage à larges mailles, ce qui facilite leur passage. En revanche ma fille a le même problème, dans son jardin entouré de murs hauts…

  9. Punaise tu es envahi!!!
    J’en ai un peu mais pas autant, j’ai beaucoup de gros lézard, je pense qu’ils en mangent pas mal. Je mets beaucoup de paillis mais je ne constate pas plus de limaces, le soir je les vois sortir mais surtout dans mon jardin du bas.
    Mon BRF est composé de pas mal de ronces et prunellier et c’est plein d’épines, peut-être qu’elles n’aiment pas trop. J’avais des hostas qui ont été totalement mangées, sinon je crois que mes autres plantes elles n’aiment pas, à part aussi bien entendu les salades au jardin. Mais du coup elles ne doivent pas trouver assez à manger et ne se multiplient pas trop.

  10. Bonjour Véro! Je crois que les jardins ont tenté tout ce qui était possible, pour ma part, après avoir trouvé que les tontes de gazon servaient en fait de tobogan, que mon compost adossé ne les passionnait plus, que mes salades et radis de diversion ne les amusaient pas plus, j’ai tenté le paillage avec la paille pour rongeurs vendue pour rien ou presque. Il en faut une grosse épaisseur pour que du dessous, les limaces ne puissent en remonter les étages et si par chance, elles y arrivent, que du dessus, le direct aux petites pousses soit une vraie difficulté. Bon, ç’ est pas le Pérou, mais ça décourage! Mais faut pas se voiler la face, les potagers comme le mien installé en pleine pelouse (herbe) d’où elles sortent telles des vampirettes le soir venu, c’est proposer un buffet garni en libre service! J’ ai aussi paillé façon « rongeurs » autour de tout ce que je pensais être à leur goût du côté fleurs du jardin, mais comme je me sers du café comme engrais, je crois que c’est lui le sauveur, le zorro anti-baveux! Les fourmis s’en détournent, et je trouve que les limaces font la grimace et n’aiment pas l’ effet semoule/café! Maintenant, où vont-elles, je ne sais pas! Sauf que la famille hérisson semble très active, c’ est pour ça que je ne me sers pas de la bière, qui est un sinistre piège pour nos piquants! Donc, désolée, pas plus de solutions radicales que les autres jardinières! Bises, Carole.

  11. Coucou Véro! bonne idée ce billet, cela permet de faire le point. Je retiens l’idée de Carole avec le marc de café, j’ai des dahlias qui n’arrivent pas à pousser, dévorés dés qu’une feuille pointe! Je mets l’anti-limaces au printemps pour les fleurs, je n’ai pas de potager enfin si mais complètement à l’abandon. Cela ne peut rester que du provisoire, le marc de café, je vais tester les cosses de blé noir cet automne: https://jardinage.ooreka.fr/astuce/voir/555313/cosse-de-sarrasin, si tu veux en savoir plus… je ne crois pas que les limaces et autres joyeusetés auraient envie de s’en servir comme matelas Sinon, tu ouvres une p’tite boutique d’escargots farcis, tu pourras me compter parmi tes clientes fidèles
    « Il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions » dit toujours Pierre. A nous de trouver la bonne ou la moins mauvaise contre ces envahisseurs! Bonne soirée Mignonne et bisous!

  12. pas de potager du tout, c’est peut-être la solution – en tout cas c’est la notre – et pas de paillage de quelque sorte, il en faut une grosse épaisseur, ça disparait assez rapidement dans le sol, alors point – la terre est nue, c’est moins joli mais plus économique et plus facile pour des paresseux comme nous – par contre, durant tout l’hiver nous étendons la cendre du poêle sur la terre : elle apporte plein de nutriment et je n’ai pratiquement jamais eu ni cagouilles ni limaces et mes dahlias vivent très bien – mais je n’ai pas d’explications à donner !

  13. Pour t’avoir vu faire la chasse aux limaces je confirme que tu en as beaucoup. Pour le coup sur ma terrasse, pas de limaces mais pas de potager non plus ! On peut pas tout avoir

  14. Chez moi,pas de paillis dans le potager,juste dans mes massifs avec des écorces….et je n’ai jamais vu de limaces!!!!
    J’espère que tu arriveras à te débarasser de ces bestioles voraces de tes bons légumes!!!!
    Bisous

  15. Bonjour, j’ai du paillis dans mon jardin et cette année les baveux de toutes sortes avec coquilles ou sans se délectent de tous ce qu’ils peuvent trouver sur leur passage, MAIS c’est la 1ère année que j’en ai autant. Par contre est ce que le printemps très humide que nous avons eu n’a pas favorisé leur éclosion comme pour les moustiques, je n’ai pas de réponse mais c’est vrai que c’est rageant de trouver le matin ses jeunes rosiers sans feuilles et ce sont bien des baveux les coupables car ils laissent des traces.
    Bon courage à toutes et tous.

  16. Cela a l’air d’être un sacré problème les limaces chez toi ! Je me demande si mon chien ne les a pas fait fuir car je n’en ai plus !!! L’hiver je recouvre (comme mes voisins) de branches de sapins … sinon je ne sais pas trop ! Il faudrait trouver un prédateur pour ces baveux… Bisous et bon courage

  17. Coucou Véro, il est certain que chez toi c’est compliqué ! As tu constaté des bénéfices notables avec le paillage ? Chez moi je ne le mets pas aussi épais qu’on le préconise, parce que je trouve que c’est encore un moyen de nous faire consommer un peu plus. Cette année j’ai même fait la grève du paillage. Je n’avais pas envie de dépenser mon argent dans tous ces sacs à la jardinerie. Je n’ai pas encore investit dans un bon broyeur, mais je compte bien le faire un de ces jours.Par contre, avec la sècheresse de ces derniers mois, je me rend compte que j’ai fais une bêtise
    Bisous Véro, bonne journée

  18. Je me pose la même question , je ne paille pas pour l’instant mais j’avoue que c’est décourageant , cette années mon potager a été dévoré par les limaces , ras le bol !!!
    Je n’ai pu sauver que quelques plans de tomates cerise , j’ai même essayé le fil de cuivre ( ça marche pas non plus ) et comme je refuse les produits chimiques … Ou bien passer sa nuit en mode lampe frontal et ramassage de ces sales bêtes !!! mais là c’est non j’aime trop mon lit……
    des bises bretonnes
    Christelle

  19. La cendre et les coquilles d’oeufs écrasées sont de très bons répulsifs contre ces malheureux animaux.
    Je ne les aime pas non plus…….ici tous les « nuisibles » se sont multipliés à cause du printemps bien pluvieux.
    Pour le paillis justement je n’ai pas encore essayé par contre et on m’a dit qu’effectivement ça favorisait un abri pour des petites bestioles par forcément bonnes pour le potager.
    Bon courage, bisous.
    Delphine

  20. J’ai paillé mes massifs de rosiers avec la grosse écorce comme sur ta photo depuis le début et je n’ai pas ce souci… quant au potager, j’ai juste deux carrés où là j’ai mis un petit paillis fin mais là non plus pas ce souci, désolée pour toi c’est pas marrant
    Bises & douce fin de journée

  21. Hello Véro ! Quel post !! Figures-toi que je viens de lire dans  » l’Ami des jardins » que je ne prends pas régulièrement que c’est le moment de biner ou avec un croc ! sur 5 à 15 cm la terre car les baveux ont pondu en août voir fin août et ainsi les larves sècheront !!! Et tu n’auras plus de baveux !!! Bon courage.

  22. Je n’ai pas de limaces au jardin, mais c’est juste un jardin d’ornement, sans légume, du coup je pense que cette population n’est pas intéressée ; je mets des écorces de pin ou des écorces de cacao au pied de mes massifs, mais c’est pour éviter les mauvaises herbes et faire beau !
    Douce journée, bises. =mireille=

  23. Oh la la Véro j’ai failli vomir lol !!!!
    Désolée pour toi mais visiblement elles t’adorent ces bêbêtes !!
    Je n’ai pas de solution j’ai des limaces mais pas autant que toi et dans les bacs en hauteur elles mettent plus de temps à monter lol
    Bises
    Sand

  24. Bou là là c’est carrément désespérant de faire le potager 😤 j’espère que quelqu’un va vraiment te donner une solution miracle ! Bises à toi Christine

  25. Je suis absolument d’accord avec toi… il semblerait bien que le paillis fasse prospérer limaces et escargots et je n’ai pas eu un seul plant de courge qui y a résisté cette année… les salades… je n’essaie même plus… et pourtant il me semble apercevoir un cercle de sable fin autour de ton plan et c’est la dernière technique que je voulais essayer… il semblerait en effet qu’elles n’aiment pas cela du tout et c’est plus facile d’en avoir beaucoup que du marc de café… tu peux me faire un retour d’expérience avec ces cercles de sable ? Car c’est la prochaine technique que je vais essayer

  26. Ah purée ! C’est vraiment impressionnant ! Moi tu sais j’ai des escargots volants mais peu de limaces. D’ailleurs hier j’en ai trouvé un sur un petit pot en train de cuver mes derniers semis de tabacs que je voulais repiquer. Il a décrit une magnifique orbite ! Je me suis retrouvée avec une bonne grosse dose de brf broyé relativement gros quand l’entreprise qui a supprimé ma haie de lauriers-palmes et l’a broyée m’en a laissé une petite partie. Je l’ai laissé sur l’ancien emplacement de la haie que je plante au fur et à mesure. La terre est beaucoup plus souple qu’ailleurs. Pour le moment, je n’ai pas constaté d’invasion mais ce n’est peut-être que partie remise. Pas de potager chez moi, des fruitiers et fraisiers disséminés dans les massifs. Et pour le paillage des massifs, j’ai opté pour la pouzzolane là où je n’ai pas mis de couvre-sols (comme si je n’avais déjà pas assez de cailloux dans ma terre !), ça m’aide bien sans empêcher trop les semis naturels. Les écorces de pins pourrissent, je ne les utilise plus. Des hérissons fréquentent le jardin, je leur laisse un tas de bois et des feuilles pour nicher. Ma peste à moi, c’est la pyrale. Bon week-end. Bises

  27. Françoise de Mar

    Bonjour, je lis tout ceci.. et il me semble que tout est dit ! Le marc de café.. chez moi aussi, il passe au jardin. surtout pour les hostas
    après une pluie, je sors armée de vieux ciseaux que je réserve pour l’opération « couic » des limaces… Ebfin, je mets des couvercles en verre, par dessus les plus prisées des plantes du jardin au printemps. Clématites et hosta.. sous cloche… ils s’en sortent nettement mieux j’en ai récupéré beaucoup en brocante

  28. En ce moment, je n’ai pas trop d’escargot et limaces. C’est au printemps en revanche qu’ils me font de sacrés dégâts. Je ne pourrais répondre à ta question car comme tu le dis si bien il y a du pour et du contre. Et je ne connais malheureusement pas grandes astuces pour limiter leurs venues au jardin. Bon courage.

  29. Houlala mais c’est vraiment un fléau chez toi les limaces, la peste et le choléra réunis !! Chez moi ce sont les petits gris et mini limaces (très voraces, rien à voir avec leur toute petite), mais bien cachés sous les rebords de murs, pas sous mon paillis … Tu peux essayer les coquilles d’œufs … je t’envoie via IG mes granules qui fonctionnent bien (mais tu les as sans doute déjà essayées :-/). Bon je ne vois pas trop comment te remonter le moral, car chez moi aussi c’est une plaie qui me désespère ces gluants, gloutons, baveux !!! Des bisous Véro, courage, on finira par gagner la guerre

  30. Souvent je paille, mais pas cette année, hélas par manque de temps; Je me rappelle que tu avais lu mon article, ça n’a pas dû t’aider. Je ne sais pas trop quoi ajouter, j’ai la chance d’avoir au moins 2 crapauds, un gros, un petit, ça doit aider je pense… Je laisse traîner des bûches dans le fond des massifs qui sont des refuges pour les prédateurs des limaces; Quand les dahlias sont sortis de terre cette année, j’ai mis de la nourriture (peaux de melons) sous un pot retourné et elles ont laissé les dahlias tranquilles. As-tu essayé le compost près de ton potager? Peut-être qu’elles préféreraient le compost à tes plantes? Peut-être qu’il faut un peu de temps que le jardin s’équilibre, ou juste une mauvaise année?
    Plein de courage, bises.

  31. Tibo de Langon

    Bonjour, j’ai le même pb que vous. Pour lutter j’ai mis des planche autour du potager avec des cornières pour éviter qu’elles ne montent. J’ai un endroit ou je jette tous mes déchets de jardin broyé plus mes déchets de cuisine: c’est un fast food à limaces! Et comme un idiot je paille avec ces déchets…j’amène les limaces avec le paillis. L’année prochaine je pense que je vais recouvrir le sol d’une bache et laisser tomber le paillis. Ou peut être le sol à nu et biner régulièrement….je pense que le compost est une véritable nurserie, peut être ne faut-il le mettre que l’hiver pour qu’il se décompose ….

  32. Bonjour, dans mon jardinet c’est la cata chaque printemps, j’ai testé mille et une combine (sauf les granulés)… Rubans de cuivre (le mien n’est pas assez épais donc je dois en mettre 2, et il colle mal, donc fastidieux à mettre en place sur les carrés potagers, et si elles sont déjà dedans c’est inutile ! À part ça, ça fonctionne), coquille d’oeufs (il en faut énormément mais ça peut marcher), bière (bof), bouteilles au dessus des jeunes plants…
    Au final j’ai vu une video permaculture très intéressante expliquant que les limaces avaient une préférence pour ce qui était pourri, moisi, malade et ensuite les plantes jeunes et les plantes adultes. J’ai donc commencé à faire un partage : par exemple si je prends une salade, je laisse les feuilles abîmées (dans la zone hors coquilles). On semble avoir trouvé un accord de cette façon l’an dernier.
    Je garde l’idée de protéger mes jeunes avec des bouteilles, j’ai d’ailleurs consommé l’an dernier de l’eau en fontaine de 8L dans le but d’avoir des mini serres ! Et dans ces serres je vais mettre de la terre de diatomée (rayon Poules de jardinerie), à renouveler régulièrement, mais ça ça devrait marcher du tonnerre ! Et protégé de la pluie du coup.

    Je n’avais pas en tête que le paillis pouvait empirer la chose, c’est très intéressant.
    Désolée pour ce long commentaire !

Répondre à asht Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *